L’article 1 er de la loi sur l’autonomie des îles Féroé dispose : « Le peuple féroïen, par l’intermédiaire de ses représentants élus et d’un exécutif établi par ces derniers, assume, dans le cadre de l’unité du royaume, l’administration et la direction des affaires féroïennes ».